• La ville maya d'Uxmal, dans le Yucatan, a été fondée vers l'an 700 et compta jusqu'à 25 000 habitants. Construits entre 700 et 1000, ses édifices sont disposés en fonction de données astronomiques. La pyramide du Devin, ainsi nommée par les Espagnols, domine l'espace des cérémonies composé de bâtiments d'une architecture soignée, richement décorés de motifs symboliques et ornés de sculptures représentant Chaac, le dieu de la Pluie. Les sites cérémoniels d'Uxmal, Kabáh, Labná et Sayil constituent l'apogée de l'art et de l'architecture mayas.

     

    Image result for pyramide du devin de Uxmal

    la pyramide du devin de Uxmal

     

    Histoire

     

    La légende raconte qu'une vieille dame qui était une sorcière habitait près d'Uxmal. Un jour, elle trouva un œuf et elle fit sortir un enfant de cet oeuf qui, inexplicablement, arrêta de grandir; c'était en effet un nain. Ce nain avait, dit on, la faculté de prédire le futur, il était appelé "le devin". Un jour, ce nain découvrit un tukul (un instrument de percussion en bois) dans les cendres du foyer et il se mit à jouer. Selon certaines prophéties de l'époque, on savait que lorsque quelqu'un jouerait de cet instrument, toute la région pouvait lui appartenir, ainsi il pouvait devenir le nouveau monarque de la cité. Le roi d'Uxmal qui avait entendu le son du tukul savait que la fin de son règne approchait. Craintif, mais prêt à affronter son destin, le roi fit amener le nain pour le soumettre à des épreuves dont le jeune devin sortit vainqueur. L’épreuve finale était de rompre un panier de cocoyoles (un genre de fruits très durs) sur son crâne à l'aide d'une massue de pierre. Le nain en sorti sain et sauf tandis que le monarque qui dût se soumettre à la même éprouve mourut au premier coup. C'est ainsi que commença le règne du nain devin.

    Le site archéologique d’Uxmal est situé à 62 kilomètres au sud de Merida, formant le centre de la région de Puuc qui couvre une superficie de 7500 km2 au sud-ouest de l’État de Yucatan. Cette région fut un lieu de commerce et d’échanges d’idées et probablement de population aussi avec d’autres parties du Mexique. Connue par les Livres de Chilam Balam, l'histoire maya du XVIe siècle fait remonter la fondation d'Uxmal à la fin du Xe siècle. Des fouilles archéologiques laissent penser que les principales structures ont été construites entre le VIIIe et le Xe siècles. Contrairement à la plupart des villes précolombiennes, le plan d'Uxmal n'est pas géométrique; son espace est organisé en fonction des phénomènes astronomiques comme le lever et le coucher de Vénus et de la topographie du site composée de nombreuses collines. Certains des édifices les plus importants du site sont la Pyramide du Devin, le Palais du gouverneur, la Maison des Tortues, le jeu de balle ainsi que le complexe sud encore relativement peu fouillé qui comprend la Grande Pyramide et le Pigeonnier. Uxmal fut abandonnée par ses habitants après le Xe siècle et devint un simple lieu de pèlerinage jusqu’à la conquête espagnole.

     

    Lexique

     

    Yucatán: le Yucatán est un État situé au sud-est du Mexique

    Kabáh: Kabáh est un site archéologique maya du sud-est de l’État du Yucatan au Mexique et au sud de Uxmal

    Labná: Labná est un centre de cérémonie en ruines de la civilisation Maya dans l'État du Yucatán au Mexique

     

    Sayil: Sayil est un site archéologique maya de la région Puuc dans l'État du Yucatán au Mexique, à une vingtaine de kilomètres au sud d'Uxmal

     


    votre commentaire
  • Chichen Itzà est une ancienne ville maya située entre Mérida et Valladolid, au Mexique. La ville de Chichen Itzà fut construite au cours de la période classique. La ville fut nommée « au bord du puits de Itzaes » à cause des cénotes qui entouraient Chichen Itzà.  Les cenotes permettait, d'emprisonner l'eau souterraine de la région. Cette ancienne ville maya sacrée était l’un des plus grands centres mayas de la péninsule du Yucatán. Tout au long de son histoire, qui s’étend sur presque mille ans, la ville fut embellie grâce à la contribution de différents peuples. Mayas et Toltèques ont laissé sur la pierre des monuments et des œuvres artistiques I’empreinte de leur vision du monde et de l’univers. L’extraordinaire fusion des techniques de construction mayas avec les nouveaux éléments venus du Mexique central fait de Chichen Itzá, l’un des exemples les plus importants de la civilisation maya-toltèque du Yucatan.

     

     

    Castillo de Chichen Itzà

     

    Histoire

     

    La date de sa fondation change sensiblement selon les sources locales : un manuscrit donne 415-435, un autre 455. La conquête du Yucatán porta à la création d'un nouveau style qui mêlait les traditions maya et toltèque, caractéristique du phénomène d'acculturation. Chichen Itzà offre un bonnne illustration de cette fusion. Voici quelque monuments connus de Chichen Itzà: le Caracol (l'escargot en espagnol), un observatoire astronomique circulaire qui doit son nom à son escalier en spirale, la pyramide de Quetzalcoatl ou Castillo, Tzompantli ou le mur du Crâne (dédié au culte de la mort),... Chichen Itzà est aussi connue pour son très grand jeu de balle: soixante-dix mètres de par cent soixante huit. La célèbre pyramide de la ville a été entièrement restauré sur deux côtés et les deux autres n’ont pas été entièrement restauré. Témoin majeur d'une remarquable maîtrise architecturale, le Castillo, un édifice de quatre côtés, haut de 30 mètres et couronné par un temple, symbolise le calendrier maya en sa partie supérieure, laquelle compte 365 marches, 52 panneaux (soit une année du cycle maya) et 18 terrasses censées représenter les 18 mois de l'année religieuse. La pyramide se dresse au centre d'une plaine herbeuse, non loin des colonnes du temple des guerriers où trône encore la statue de Chac Mool. Chichen Itzà est un site à ne pas manquer pour son Castillo en très bon état, son jeu de balle, l’édifice des nonnes fastueux et son histoire. Après le XIIIe siècle, plus aucun monument important ne semble y avoir été construit et la ville déclina rapidement après 1440. Les ruines de la ville n'ont été explorées qu'à partir de 1841.

     

    Lexique

     

    Chac Mool: cette divinité était représente couché, s'appuyant sur ses coudes, les jambes repliées et la tête tournée à 90 degrés vers le côté.

    le Castillo: la pyramide de Kukulcán, également appelée el Castillo, est un monument précolombien, vieux de plus de mille ans, construit par les Mayas  

    Mérida: Le conquistador Francisco de Montejo fonda le 6 janvier 1542 la ville de Mérida qui est aujourd’hui la capitale du Yucatán

    Valladolid: Valladolid est une ville qui se trouve au nord de la péninsule du Yucatán, à 100 km de la côte du golfe du Mexique.

    cénote: les cénotes sont d’immenses trous naturels creusés au cours de longues périodes glaciaires

    Yucatán: Le Yucatán est un état situé au sud-est du Mexique sur la péninsule du même nom. Mérida est la capitale de l'état de Yucatán.

    Les Toltèques: Tula était la capitale des Toltèques, un peuple de guerriers venus du nord


    votre commentaire
  • Des fouilles pour retrouver la tombe de Néfertiti ont été autorisé à Louxor en Egypte. En effet, l’on pense que la tombe de Néfertiti pourrait être dans la célèbre tombe de Touthankâmon. Néfertiti était la grande épouse royale d'Akhenaton, l'un des derniers pharaons de la XVIIIe dynastie et est la mère de Touthankamon. Elle a vécu environ de 1370 à 1334 avant J-C.                                             

     

    Célèbre buste de Néfertiti

     

    Découverte

     

    On a longtemps cherché la tombe de cette reine légendaire: Néfertiti. Un archéologue britannique croit l’avoir trouvée dans une chambre jouxtant le tombeau de Toutankhamon. Une analyse menée par des scanners de la chambre funéraire de Toutânkhamon a mené un égyptologue à penser que le tombeau de la reine Néfertiti pourrait se trouver juste à côté.  La tombe de Néfertiti, la célèbre reine d’Égypte, pourrait se trouver juste derrière celle du pharaon Toutânkhamon, dans la vallée des rois, à Louxor. L’hypothèse a été avancée par Nicholas Reeves, égyptologue anglais de l'université d’Arizona. Si elle est vérifiée, elle pourrait bien mettre un terme à l’un des plus grands mystères archéologiques. En examinant ces documents, Nicholas Reeves a mis en évidence des traces linéaires, sous les fresques ornant les murs du tombeau. Ces marques témoignent de la présence de deux portes dissimulées. Est-ce que la tombe de la cébre reine d’Egypte serait-elle enfin retrouvée après tant de recherches?

     

    Histoire

     

    Néfertiti, reine dont on ignore l’origine, a régné sur l’Egypte aux côtés d’Akhenaton. Néfertiti a 17 ans lorsqu’elle devient l’épouse royale d’Akhenaton, qui lui en a 12. Néfertiti s’occupe beaucoup de lui et de ses affaires. Leur histoire d’amour est finalement une histoire enfantile, qui prend définitivement fin 12 ans après leur union: la situation entre les deux époux devenait de plus en plus tendue, chacun ayant réussi à fédérer des clans ennemis. Akhenaton quitte Néfertiti et rentre à Thèbes, la laissant toute seule dans leur cité nouvelle, au beau milieu du désert. C’est à ce moment là que le règne d’Akhenaton commence à chanceler, Néfertiti aura donné 6 filles à son mari. Cela n’était pas spécialement déshonorant à l’époque, mais le fait de ne pas avoir engendré de ‘’mâle’’  empêchera sa dynastie de survivre… On estime qu'elle exerça une influence considérable afin d'encourager le culte d'Aton. Elle est en effet représentée sur les monuments aux côtés de son époux à l'occasion de toutes les cérémonies officielles. Une représentation la dépeint en train de massacrer des ennemis, dans une iconographie généralement réservée au souverain. À Karnak, une allée bordée de sphinx faisait se succéder la tête du roi et celle de Néfertiti. Les scènes de sa vie privée sont, elles aussi, exceptionnelles et sont caractéristiques de l'art amarnien. Différents aspects de sa vie à la cour sont représentés: sur un char aux côtés de son époux qui l'embrasse affectueusement, à la «fenêtre des apparitions», en train de se montrer à la foule et de récompenser les méritants, ou encore dans son intimité, en compagnie du mari et de ses filles,...

     

    Lexique

     

    Touthankâmon: onzième pharaon de la XVIIIe dynastie                                                                    

    Akhenaton: dixième pharaon de la XVIIIe dynastie.

    Thèbes:  Thèbes, (aujourd'hui Louxor) est une ville antique d'Égypte

    Aton: divinité unique sous le règne d’Akhenaton


    votre commentaire
  • Arsinoé II  est la fille de Ptolémée Ier et de son épouse Bérénice Ire. Sa date de naissance est au plus tard en -316. Elle est successivement l'épouse de Lysimaque, de Ptolémée Kéraunos (son demi-frère) et de Ptolémée II (son frère).

     

    Statue représentant Arsinoé II

     

    Histoire

     

    Lysimaque, très amoureux de Arsinoé II, lui offrit plusieurs villes, notamment Ephèse, qui fut rebaptisée en son honneur Arsinoé. Elle réussit à obtenir du roi l'exécution d'Agathoclès, qui était le fils de  Lysimaque et d'une première épouse, en prétendant que celui-ci avait comploté contre son père et s'apprêtait à prendre le pouvoir. En fait Agathoclès menaçait la succession au trône de son propre fils aîné. Sa demi-sœur, Lysandra I, qui était l'épouse d'Agathoclès et tout son entourage furent obligés de fuir et ils partirent se réfugier auprès du roi Séleucos I (305-280). Ce dernier entra alors en guerre contre Lysimaque. Il envahit l'Asie Mineure et, en février 281, à la bataille de Couroupédion, Lysimaque fut tué. Arsinoé II s'enfuit et se réfugia à Cassandréia, où elle prit le commandement de la garnison. Peut après, elle épousa son demi-frère Ptolémée Kéraunos (281-279) qui devint roi de Thrace et s'empara aussi du trône de Macédoine. Mais en 280/279, Ptolémée Kéraunos fait assassiner les deux plus jeunes fils de Arsinoé II: Lysimaque, âgé de 16 ans et Philippe de 13 ans. Le troisième Ptolémée de Telmessos échappa de justesse au massacre. Puis, il fit assassiner Séleucos I qui tentait de s'emparer de la Macédoine et dont l'armée venait de franchir l'Hellespont. Arsinoé II réussit une nouvelle fois à s’échapper avec son fils aîné Ptolémée et se réfugia à Samothrace avant de regagner l'Egypte en 279. La même année, Ptolémée Kéraunos fut tué en tentant de repousser une invasion Celte. Ptolémée de Telmessos essaya alors, en vain, de récupérer le trône de Macédoine que son père avait usurpé de 285 à 281, contre Sosthènes (279-277) qui s'était emparé du pouvoir. À la mort de celui-ci, en 277, il pensa être arrivé à ses fins mais il fut chassé du pays par Antigonos Gonatas II (277-239). Arsinoé II eut une grande influence sur la vie à la cour. Cette influence contribua à l'éclat de l'Égypte et à la grande expansion de la puissance Ptolémaïque en dehors du pays. Arsinoé II fut incorporé dans le culte dynastique avec Ptolémée II en 272. Elle mourut en Juillet 270.

     

    Lexique

     

    Ptolémée I: général d'Alexandre le Grand et l'un des principaux diadoques. Désigné Satrape d'Égypte au partage de l'empire d'Alexandre, il en devient roi en -305. Il est le fondateur de la dynastie ptolémaïque qui règne sur l'Égypte jusqu'en -30.

    Bérénice I: quatrième épouse de Ptolémée Ier et mère de Ptolémée II et Arsinoé II.

    Ephèse: l'une des plus anciennes et plus importantes cités grecques d'Asie Mineure.

    Agathoclès: fils de Lysimaque

    Lysandra I: fille de Ptolémée I

    Séleucos I: il fonde la dynastie des Séleucides.

    Couroupédion: Dernière bataille des diadoques, la bataille de Couroupédion s'est déroulée en 281av. J.-C. en Lydie.

    Cassandréia: une des plus importantes cités antiques du Royaume de Macédoine 

    Thrace: région de la péninsule balkanique

    Macédoine: État d'Europe du Sud situé dans la péninsule des Balkans.                                                                                                   Hellespont: passage maritime reliant la mer Égée à la mer de Marmara.

    Telmessos: cité antique située en Lycie à la frontière de la Carie.

    Samothrace: partie de la mer de Thrace, entre Imbros et Thasos à proximité des côtes de la Thrace.

    Sosthène:  stratège de Macédoine

    Antigonos Gonatas II: roi de Macédoine

    Ptolémée II:  pharaon de la dynastie ptolémaïque.








    votre commentaire
  • Aujourd’hui, la religion est présente sous plusieurs formes différentes: certaines personnes sont polythéistes, d’autres monothéistes et certaines personnes sont athées. Toutes les religions sont différentes. Mais on oublie qu’il y a déjà des millénaires des religions se sont créées dans de grandes civilisations. Ces religions là sont aujourd’hui appelées des religions antiques. Toutes les civilisations qui croyaient il y a des millénaires en des dieux aujourd’hui oubliés ont toujours eu foi en eux. Cette foi a maintenus uni ces civilisations antiques.

     

    Rubrique Religion


    Dans cette partie du site web, nous parlons uniquement des religions et dieux antiques. Nous parlons des dieux mayas, égyptiens, grecs,... Nous ne faisons qu’ évoquer ces dieux et leur gloire passée; nous ne jugeons pas les civilisations qui avaient foi en ces dieux et nous ne critiquons pas ces derniers. Nous trouvons que ces civilisations mystérieuses sont toujours restées fidèles à leurs principes même dans les moments les plus durs de leur vie. C’est incroyable de se rendre compte que ces civilisations avaient une foi telle qu’elles mettaient leur destin dans les mains de leurs dieux. C’est pour toutes ces raisons que nous avons décidé de consacrer une partie de notre site web à la religion antique.


    votre commentaire